Jour 17


JOUR 17
SUR LA ROUTE
7h30 le Taxi collectif est déjà là ! Alors qu'ici c'est presque une tradition d'être en retard de 30 minutes, lui, est en avance; le départ était prévu à 8h00. Ok, ils ont fini le petit déjeuner et les bagages étaient déjà prêts. Ils passent plus d'une heure dans la ville pour chercher les autres passagers et c'est parti pour 460km de routes sinueuses et montagneuses. Le chauffeur roule comme un fou, toujours le pied sur l'accélérateur, prêt à doubler, prêt à freiner sec. A force, Muammer a la nausée, il ne se sent pas très bien. Et dire que Strasbourg-Paris en train, c'est maintenant 1h50; pour une distance plus courte on mettra 9h00 !

Ils arrivent au port de Gorontalo pour prendre le bateau vers les îles incroyables des Togians. Mais il faudra traverser les mers d'abord. Ils mangent streetfood, un "nazi goran" du riz à l'indonésienne. Ils se chargent en eau, prennent des billets business et se retrouvent dans la partie climatisée du bateau. Ils changent de monde, le bateau est hallucinant, du monde partout, des chèvres, des voitures, des familles se mélangent au bas du bateau. Chacun essaie de se trouver une place, même devant les toilettes, en famille. Pas facile de voir et de vivre cette situation. Ils louent des matelas en business s'il vous plait ! Mais n'imagine pas le business de chez Air France avec le champagne. Muammer dort par terre sur un matelas (quand même) !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *