Jour 15


JOUR 15
L'AVENTURE COMME JE L'AIME
Réveil à Manado, une ville au nord de Sulawesi. Ils prennent un petit déjeuner assez simple, quelques toasts, de la confiture, du café et des céréales.

Comme ils n'ont pas de guide et pas du tout préparer leur voyage, ils parlent avec tout le monde pour essayer de se faire un petit programme. Finalement, ils décident d'aller sur l'île de Bunaken, apparemment l’un des 10 meilleurs spots de snorkelling au monde.

Ils se sentent au bout du monde, une ville très différente ; ils prennent les minibus bleus pour le port. Pleins de gens viennent leur parler, leur proposer un bateau, c'est un peu compliqué de comprendre. Ils vont manger street food, faire une pause à l'ombre ; il fait assez chaud avec les sacs à dos. Ils traversent le marché, entre les vendeurs, ils en croisent beaucoup en train de dormir, visiblement l'heure de la sieste. Ils finissent par trouver un bateau, ils montent dedans. Ils discutent avec Grisye, elle parle bien anglais ; elle est assise dans le bateau d'à côté et finalement, les invite chez elle. Ils acceptent et passent d'un bateau à l'autre. Grisye habite une autre île, "Manadotua", juste à côté de Bunaken. L'attente sera longue, le bateau démarre quelques heures plus tard...

Le trajet se fait dans des "taxis", c'est comme ça qu'ils appellent les petits bateaux. Beaucoup s'allongent pour faire la sieste, Muammer fait de même. Après 2h de bateau depuis Manado, ils sont arrivés, mais il n'a rien vu, il dormait !

Arrivés sur l'ile, ils sont accueillis par tout le village. Chacun vient accueillir ses proches. Plein d'enfants sont là, Muammer leur offre un petit tour de magie.

Ici pas d'hôtel, pas d'électricité, enfin si, juste la nuit, pas d'internet donc... mais des habitants super heureux de recevoir des étrangers. Surtout Grisye, c'est la première fois que des voyageurs vont dormir chez elle, elle se plie en 4 pour les accueillir au mieux, elle est tout excitée de les avoir à ses côtés.

Sa maison, comme toutes les autres, fait face à la mer. Ils plongent, ramassent des coquillages, ils voient les pêcheurs arriver... L'ambiance des îles quoi, c'est magique. Tout le monde sourit, tout le monde semble heureux de les voir ! Et c'est réciproque.

Les enfants restent autour d'eux; Raphael, Brayan, Jama... sont un peu leurs guides, mais personne ne parle vraiment anglais. Ils ont de la chance d'être tombés sur la prof d'anglais. Grisye a des jumeaux et son mari n'est pas souvent là, il travaille loin et est rarement à la maison. Elle leur offre le café et un bon petit plat, c'est très bon !

Ils sont tous pris par l'émotion. Ils sont heureux de la surprise, de dormir chez l'habitant, d'avoir changé de cap et de bateau au dernier moment, de vivre la vie locale, d'être sur une île loin du monde... Elle est très touchée qu'ils aient accepté de venir dans sa modeste maison, c'est une première pour elle; tous les voisins passent les voir, les saluer ; elle est tellement heureuse qu'elle en pleure. Elle dit « je n'arrive pas croire, que vous soyez mes invités dans ma maison ! ». C'est fort, c'est émouvant ; les rencontres humaines entre inconnus, c'est beau !

La magie continue, la pleine lune se lève, le spectacle est sublime. Muammer a aussi envie de pleurer, tellement il est heureux. Le reflet de la lune sur la mer calme, le petit vent (du coup pas de moustique), le bruissement des feuilles et les clapotis des petites vague...

Voyager, rencontrer, vivre !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *